Sélectionner une page


Lors de la séance plénière du Conseil régional qui se tenait les 17 et 18 décembre, l’élu haut-mamais Frédéric Fabre a présenté, au nom du groupe Rassemblement national (RN), une motion visant à l’instauration immédiate d’un moratoire sur les projets éoliens sur le territoire du Grand Est.

La multiplication des projets éoliens, qui s’accélère depuis la création de sociétés d’économie mixte soutenues par la Région et dont l’objet est de développer les énergies renouvelables sur notre territoire, se fait au détriment de notre patrimoine paysager, de la nature et avec des impacts négatifs sur la santé humaine, la faune et la biodiversité, estime le conseiller régional.
La politique éolienne est aussi une gabegie d’argent public pour des résultats somme toute négligeables au regard des sommes engagées.
Cela se traduit par une pression fiscale supplémentaire considérable qui s’abat sur nos concitoyens et elle ne fera qu’augmenter.
De plus, ces projets sont de plus en plus rejetés par nos concitoyens qui doivent non seulement être écoutés mais aussi être entendus, Il est tout à fait possible de leur redonner la parole en instituant une double condition à l’étude des projets : d’abord un avis favorable des conseils
municipaux mais aussi l’adoption d’un référendum dans les communes concernées par les projets.
Enfin, la production d’électricité par l’éolien est une production intermittente qui nous place dans une incertitude énergétique, ce n’est plus à démontrer, d’ailleurs le gouvernement nous annonce qu’il faut s’habituer dès cette année à des coupures de courant Le groupe RN regrette que la majorité LR-UDI-MoDem ainsi que les groupes Progressistes, Alsace et Territoires et PS aient choisi de rejeter notre proposition dont l’objectif était avant tout de permettre une réévaluation de l’intérêt et des conditions du développement éolien dans notre région, avec notamment des mesures précises de l’impact des éoliennes sur la faune et sur le cadre de vie des riverains.

Frédéric Fabre.

L’article du JHM sur notre communiqué
L’intervention de Frédéric Fabre à la Région vidéo conférence