Sélectionner une page

Haute-Marne élections Municipales : Sophie Besson candidate RN à Langres.

L’ événement est d’importance en Haute-Marne le journal de la Haute-Marne relate la candidature dans ses colonnes.

L’article du JHM
Cette Langroise d’adoption de 33 ans compte bien être la tête d’une liste Rassemblement national en mars prochain. Pour la première fois, le parti de Marine Le Pen pourrait donc être une des cinq listes à se présenter

Elle était présente sur la foire de la Sainte-Catherine avec des sympathisants du Rassemblement national pour une première opération de tractage, de rencontres avec les habitants. Un tractage plus précis dans les foyers langrois est en cours, et Sophie Besson y est à la manœuvre.
Les gens prennent le temps de discuter, ils sont plutôt réceptifs. Une seule fois, on m’a fermé la porte. Je pense que les gens sont à la recherche d’autre chose. On ne rencontre pas d’opposition, assure Sophie Besson. Cette jeune femme de 33 ans née à Auxerre, auto-entrepreneuse en office manager, dont le siège est à Paris, mais son activité est concentrée sur Troyes et sa région est une Langroise d’adoption.

Pendant 10 ans, j’ai beaucoup circulé mais je revenais chaque fois ici. Je n’ai jamais trouvé un lieu où je me sentais apaisée, affirme-t-elle. Depuis cet été, Sophie Besson a commencé un travail en profondeur, sans faire de vague auprès des commerçants de la ville vers lesquels elle s’est présentée. « J’ai senti que c’était le nerf de la guerre. J’ai rencontre des gens écœurés par l’attitude de Mme Delong Elle a fait une campagne où elle mettait la proximité en avant et elle voulait favoriser le commerce énumérait-elle. Et de constater que c’est l’inverse qui s’est produit.
On ne peut pas délaisser le commerce dans une ville touristique assure-t-elle.
Elle souhaite d’ailleurs développer un tourisme de séjour afin de créer de la richesse. Elle se dit assez favorable à la zone de rencontre mais en revanche, et sans surprise, elle fustige le plan de circulation actuel.

Alliance avec Paul Henry? Sophie Besson tire à boulets rouges sur le bilan de Sophie Delong. La future candidate constate que l’on a baisse l’endettement de la Ville au détriment de l’investissement Les tentatives de redressement de la Ville se sont réalisées sur l’endettement alors que le nombre d’habitants continue de baisser. Nous avons un problème de création de richesse et d’emploi.
Il faut investir dans des domaines qui rapportent à la ville affirme-t-elle. Sa liste est en cours de
constitution, comme d’autres. En revanche Sophie Besson veut jouer la carte de l’ouverture.

Les Langrois sont prêts

J’ai le souhait de rassembler des identités locales, assure-telle. Paul Henry arrive en premier.
Les deux se sont parle cet été. « Je l’ai invite à faire cet été. Une liste unique des le premier tour. On a des lignes de convergence, lance-t-elle.  » Je ne dérogerais pas sur un point : je serai la tête de liste, assure-t-elle. En tout cas, elle se présente comme l’alternative afin de ne pas se retrouver dans cette situation où « le seul choix laissé aux électeurs sera Delong ou Henry » Quant à la gauche, elle est très discrète.

Sophie Besson est entrée au Rassemblement national en 2017.

 Je fais partie de cette nouvelle vague d’adhérents qui considèrent le RN plus comme un mouvement qu’un parti politique explique-t-elle. Sophie Besson estime qu’aujourd’hui les Langrois sont prêts pour faire entrer une personne du RN au conseil municipal.
Les esprits des Langrois ont évolué sur l’approche qu’ils peuvent avoir Lors des dernières élections municipales, Alain Chary était sur le point de clore une liste avant le premier tour. Mais cette initiative n’ira pas jusqu’au bout. Aujourd’hui, Sophie Besson reprend le flambeau sous l’étiquette RN. Un tract est actuellement distribué avec un « sondage » en forme de QCM aux choix de réponses assez fermés. Sophie Besson bat le pavé pour être dans la campagne aux élections municipales.