Sélectionner une page

Lors de la séance plénière du 29  mars, la majorité régionale à rejeté le  « vœu » de soutien aux agents de l’ONF et refusé de s’associer, même symboliquement aux communes qui ont pris des délibérations visant à conserver partout ce service indispensable. Ceux qui en doutaient encore, peuvent constater que la majorité de Jean Rottner est somme toute très proche du gouvernement (elle a dans ses rangs des députés LREM).  Contrairement à ce qu’elle annonce, elle ne soutient ni les communes rurales, ni le service public et manque cruellement de proximité.

 

Jean Rottner et sa majorité bien loin des problèmes de terrain:

Les élus de la majorité du Conseil Régional semblent très éloignés des problématiques de terrain,  puisqu’ils ne sont pas sensibles aux conséquences de la suppression de  1500 postes d’agents de l’ONF et du projet de changement du régime forestier, qui livrera l’espace naturel public au mercantilisme. Les maires ont eux bien compris que ces effets, couteront plus chers aux communes et nuiront fortement à la qualité du suivi des forêts publiques.

La Région cautionne l’affaiblissement des services aux communes rurales

La Région par sa décision, confirme ainsi sa volonté de cautionner l’affaiblissement des services aux communes rurales. De plus, certains membres influents ont marqué une vive défiance à l’égard du travail de ce service  n’ayant  pas conscience que nos agents ONF sont évidemment bien plus que les partenaires des maires pour la gestion forestière. En effet, n’oublions pas que par leur neutralité d’intervention, ils sont les garants des milieux naturels,  de la diversité et de la pérennité de nos espaces forestiers. Par sa prise de position irresponsable la Région démontre encore une fois son double langage, certainement une illustration du  « en même temps » très à la mode chez les hommes politiques et qui pourtant, fait tant de mal à leur crédibilité.
Frédéric FABRE
Conseiller régional
Membre de la commission agriculture et forêts

En Haute-Marne des Maires bien loin de la majorité Jean Rottner

Un extrait des très nombreuses communes de Haute-Marne qui approuvent la motion de soutien au personnel de l’ONF