Sélectionner une page

L’Europe qui devait apporter : bonheur, prospérité et emploi avec sa monnaie l’euro est un échec selon Bruno Le Maire

Un petit encart dans le journal de la Haute-Marne relate les propos du ministre de l’Économie Bruno Le Maire tenu sur RMC. 

  • « La plupart des entreprises françaises ne pourront pas rester en Iran.« 
  • « Il n’y a pas d’institution européenne financière souveraine et autonome.«                           

Les mêmes vous vendaient l’Europe puissante avec une monnaie solide.

Il est bien loin le temps ou l’UMPS vous vendait l’Europe, comme la lampe d’Aladin d’où sortait une monnaie fantastique qui apporterait : paix, bonheur, emploi, pouvoir d’achat et puissance internationale ?

L’Europe miraculeuse n’est pas au rendez-vous

La lampe miraculeuse, s’est transformée en lumignon, qui ne fait briller que le bout des souliers de ceux qui têtes baissées, vous annoncent que nos entreprises en Iran, sont rayées de la carte du monde par un simple trait de plume de Donald Trump.

Total ou Peugeot qui a vendu 444 600 véhicules l’an passé en Iran terminé. En passant il se murmure dans des journaux économique que Total (avec un plan d’un milliard d’euros en Iran) serait remplacée par la compagnie pétrolière Chinoise ?

Et le ministre de d’ajouter timidement « La prépondérance absolue du dollar dans les échanges commerciaux rend très difficile (Traduisez: impossible) pour une compagnie internationale (traduisez pour les compagnies européennes) d’ignorer les menaces de sanctions américaines »

Tout est dit et, à l’évidence, la seule façon de montrer leurs muscles pour les dirigeants « en Marche et ex umps » est de décréter le 80 km/h sur les routes françaises étant là, certain que Trump n’interviendra pas.

Une France faible dans une Europe faible:

En clair, 25 ans d’Europe ont fait passer la voix de la France qui portait dans le monde entier, avant l’Union européenne, à une France incapable de défendre ses entreprises ! Quel aveu de faiblesse.

Le bon sens des peuples:

Alors ? La Faute de l’Union européenne, non mais à ses dirigeants. Cet aveu de faiblesse et d’impuissance de la bouche même du ministre de l’Économie, doit éclairer les Françaises et les Français sur l’importance cruciale des élections européennes, qui vont se tenir l’année prochaine.

Les élections européennes 2019:

L’heure n’est plus aux tergiversations, seul un vote massif, en faveur des listes du Rassemblement National, permettra de retrouver l’assurance d’un vrai changement de cap de cette Europe. Changement indispensable pour celles et ceux qui souhaitent sauver notre Nation.

L’histoire, nous a appris que le bon sens des peuples triomphe toujours dans les moments difficiles. Des peuples se sont récemment dressés en Grande-Bretagne, en Autriche, en Pologne, en Hongrie en Italie, etc.
Ne doutons pas un instant, que les Français sauront demain, faire preuve du même courage.

D.Tixier